+221 33 867 97 66 contact@prcmarine.org

Le projet

En raison de l’opacité qui entoure l’exploitation des petits pélagiques dans les pays de la sous-région, le projet vise essentiellement à faire le plaidoyer, le renforcement des compétences et la sensibilisation des parties prenantes sur la transparence dans la pêche et sur la gestion durable des petits pélagiques et de leurs sites critiques selon l’Approche Ecosystémique des Pêches (AEP).

Cette gestion durable des petits pélagiques et des sites critiques nécessite de réelles compétences, une adhésion avertie et un engagement sans lesquels les acteurs étatiques et non étatiques ne peuvent jouer de façon dynamique et efficace leurs rôles dans la protection des sites critiques des petits pélagiques et dans leur exploitation durable.

Le projet intervient au Cabo Verde, en Mauritanie, au Sénégal, en Gambie, en Guinée Bissau, en Guinée et en Sierra Leone.

Les activités

Communication

Renforcement des connaissances et échanges d’informations sur la transparence.

Expérience

Capitalisation des expériences en matière de bonnes pratiques au niveau des accords de pêche, etc.)

Formation

Formations sur l’approche écosystémique des pêches.

Négociation

Plaidoyer pour la négociation et la conclusion d’accord équitable et leur ratification par les parlements des pays concernés.

Explication

Vulgarisation des accords de pêche dans trois pays (Sénégal, Mauritanie et Guinée Bissau).

Soutien

Soutien des administrations, associations de professionnels et/ou communautés dans la mise en œuvre d’initiatives pilotes en vue de promouvoir l’application de l’AEP ou la protection de sites critiques.

Galeries

Evenements

Restez informés concernant tous nos prochains événements

Actualités

Cause 14 Jul 2021
La farine et l’huile de poisson, l’autre menace pour les pêcheries d’Afrique de l’Ouest

Dans leur rapport publié le 31 mai, la Fondation Changing Markets et Greenpeace Afrique dénoncent les dangers de l’industrie de la farine et de l’huile de poisson en Afrique de l’Ouest.  Pour les deux organisations, il n’y a pas l’ombre d’un doute. De par son importance grandissante, ce secteur met en péril les moyens d’existence des populations dépendantes des pêcheries ainsi que la durabilité des stocks halieutiques de la sous-région.  Explications.

Tout lire
Cause 23 Feb 2021
Amélioration de la transparence dans la gestion des petits pélagiques Afrique de l’Ouest

Les populations guinéennes sont majoritairement ichtyophages. Comme sources de protéine et de création d’emplois, les petits pélagiques revêtent un poids économique et social notable. En effet, ils jouent un rôle majeur dans l’alimentation et dans l’augmentation des revenus des populations des zones côtières qui vivent directement ou indirectement de la pêche en Afrique de l’Ouest.

Tout lire
Cause 22 Feb 2021
Pêche : Les experts se concertent pour développer un indice de transparence dans la gestion des petits pélagiques en Afrique de l’Ouest.

Le Partenariat Régional pour la Conservation de la zone Côtière et Marine (PRCM) a réuni en comité restreint du 16 au 17 février 2021 à l’hôtel Lamantin de Saly, un groupe d’experts constitués des acteurs de l’administration, des chercheurs, la société civile, les organismes sous-régionaux, les professionnels de la pêche ainsi que des personnes-ressources.

Tout lire
Cause 15 Jan 2021
PECHE - Un acteur relève un manque de transparence dans la présence des flottes étrangères en Afrique de l’Ouest

Le président de la Confédération africaine des organisations professionnelles de la pêche artisanale (CAOPA), le sénégalais Gaoussou Guèye, note un manque de transparence dans la présence des flottes étrangères en Afrique de l’Ouest, soulignant qu’il n’y a aucune transparence pour les bateaux sous sociétés mixtes ou licence privées de toutes origines, notamment de la Chine, Turquie, Russie, Corée du sud. Seuls les textes des accords bilatéraux avec l’Union européenne (UE) sont rendus publics.

Tout lire
Cause 05 Dec 2020
Usines de fabrication de farine de poisson: Quand le poisson du riche dévore celui du pauvre

Avec la récente implantation d’usines de farine de poisson au Sénégal,  en plus des fabriques exportatrices de cette ressource, le petit pélagique se fait de plus en plus rare. Les femmes revendeuses et les transformatrices ont toutes les difficultés à mettre la main sur cette ressource, principal apport en protéine animale des Sénégalais.

Tout lire
Cause 22 Sep 2020
Les acteurs de la pêche prônent une meilleure gestion des petits pélagiques

La gestion de la pêche et surtout en ce qui concerne les petits pélagiques, pose un sérieux problème dans la région ouest africaine, ont déploré des acteurs de la pêche, qui indexent une surexploitation et des mauvaises pratiques qui menacent sérieusement les ressources halieutiques.

Tout lire
Cause 17 Aug 2020
Piraterie: la mission Corymbe à l'action dans le golfe de Guinée

Le porte-hélicoptères français Tonnerre a rallié ces dernières semaines, le golfe de Guinée pour participer à la mission dite Corymbe. Depuis trois décennies, la Marine nationale déploie un dispositif naval visant à assurer la présence permanente d'un bâtiment au large des côtes d'Afrique de l'Ouest. Parmi ses missions, la lutte contre la piraterie, dont la finalité et les méthodes évoluent, mais aussi le pillage des ressources.

Tout lire
Cause 17 Aug 2020
Le choc économique de la covid-19 sur la pêche artisanale au Sénégal, Ipar

Le secteur de la pêche au Sénégal est confronté présentement à d’énormes difficultés consécutives à un accroissement inconsidéré de la pression sur les ressources halieutiques qui se font de plus en plus rares.

Tout lire
Cause 12 May 2020
Alerte ! Les petits pélagiques dans la zone nord-ouest africaine en danger

Une combinaison de plusieurs menaces pèsent sur la durabilité des petits pélagiques dans la zone ouest-ouest africaine. Dans cet article de contribution, les experts donnent de comprendre la menace et sensibilisent sur l’urgence de protéger ces espèces stratégiques tant pour les économies nationales que pour les populations.

Tout lire
Cause 21 Apr 2020
PECHE : Arrivée massive de bateaux chinois et turcs au Sénégal : une menace sur les ressources et les communautés de pêche artisanale

L’Association pour la promotion et la responsabilisation des acteurs de la pêche artisanale maritime (APRAPAM) est inquiète par rapport à une « arrivée massive » de bateaux chinois et turcs au Sénégal. En effet, ce serait une « menace sur les ressources halieutiques et les communautés de pêche artisanale » selon cette organisation de défense des intérêts moraux et matériels des professionnels de la pêche artisanale et des communautés côtières du pays.

Tout lire

Videos

Documents

Back To Top