Gouvernance des petits pélagiques : la Grande coalition nationale mène son plaidoyer

Le 28 octobre 2019 à Saint Louis, la Grande coalition nationale de plaidoyer sous la conduite de l’ADEPA, en partenariat avec le PRCM et grâce au soutien financier de la MAVA, a tenu une importante mobilisation sociale sur la transparence dans la gouvernance des pêches et la gestion des petits pélagiques

Cette coalition qui rassemble le CONIPAS, le REFEPAS, le Réseau national des CLPA du Sénégal, le Réseau national des GIE interprofessionnels du Sénégal et les organisations patronales de la pêche industrielle, a posé sur la table de discussions les maux qui minent le secteur de la pêche  notamment les petits pélagiques. Il s’agit entre autres de leur surexploitation, l’absence de bonne gouvernance qui ne favorisent pas l’accès des professionnels de la pêche et du grand public à  des informations utiles, fiables, et crédibles, de même que leur non-implication sur des décisions politiques en lien avec la gouvernance des pêches.  

Cette rencontre fait suite aux concertations tenues en présence de Madame Aminata Mbengue NDIAYE, ministre des Pêches et de l’Economie maritime du Sénégal, où la question portant sur les fabriques de farine de poisson et de leurs impacts sur les petits pélagiques avait été abordée. Au sortir, la décision de Mme la ministre d'associer les professionnels de la pêche artisanale aux réunions de la commission nationale d'attribution de licences de pêche industrielle a été très bien appréciée. Il a été aussi recommandé le strict respect des dispositions légales et réglementaires qui encadrent l'implantation des entreprises de farine de poisson notamment en ce qui concerne le processus des études d'impact environnemental et social ( EIES).

Par ailleurs, la Coalition a exprimé comme vœu à l’intention de Mme la ministre de porter une attention particulière dans la délivrance d'autorisations d'implantation d'usines pour s'assurer de l'adéquation de la capacité de traitement des usines par rapport au potentiel de capture des espèces ciblées surtout des petits pélagiques surexploités

Enfin, quelques idées sur la promotion de meilleures pratiques de pêche qui garantissent  la durabilité des petits pélagiques et évitent les pertes post-captures ont été partagées.  La Coalition a décliné les prochaines étapes à savoir la mobilisation sociales, les audiences avec des ministères concernés, l'Assemblée nationale, le CESE, le HCCT.